Comment monter soi-même sa cuisine ?

décembre 27, 2018 Cuisine 0

Vous avez décidé de poser vous-même les éléments de votre cuisine. Peut-être pour réaliser des économies ou parce que vous avez envie de vous lancer dans le bricolage.
Il existe plusieurs étapes et règles à respecter avant de vous lancer dans le montage de votre cuisine. Comforium vous guide pour que votre première expérience de montage de cuisine soit un succès.

Prendre les cotes

La première étape consiste à relever les cotes de façon très précise.
Vous devez relever les cotes des murs où vous allez placer les éléments de votre cuisine. C’est la distance entre les murs et la distance des angles jusqu’aux portes. Vous devez ensuite mesurer les fenêtres, les portes et localiser le sens d’ouverture.
Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, localisez les systèmes de chauffage, la chaudière, les prises électriques et les différentes arrivées d’eau. Il faut également prendre en compte la qualité de vos murs et vérifier la présence de trous, de bosses ou d’un renfoncement.
Toutes ces informations doivent être reportées sur une feuille de papier millimétré. Cela vous permettra d’avoir une vision d’ensemble de votre pièce et de toutes ces contraintes.

Créer un plan 3D

Cette étape est importante car elle vous permet de visualiser facilement tous les éléments de votre future cuisine, de pouvoir les organiser à votre guise et d’optimiser au maximum l’espace.
La plupart des cuisinistes mettent à disposition de leur clientèle, des logiciels de prévisualisation, ils sont gratuits et très facile à utiliser.
Avant de débuter l’assemblage des meubles de votre cuisine, Comforium vous conseille de contrôler l’emplacement des raccordements. Il vous faut contrôler que les arrivées d’eau, d’électricité et de gaz correspondent avec votre évier et l’emplacement de votre électroménager.
Beaucoup de personnes ne pensent pas à augmenter les capacités électriques de leur installation. Celle-ci est modifiée par la consommation de vos nouveaux appareils électriques et de votre nouvel éclairage. Les professionnels s’accordent à dire qu’un minimum de 32 ampères est suffisant. Veillez également à respecter les distances obligatoires de sécurité entre les prises et les évacuations de fluides.
Vous devez aussi faire appel à un professionnel pour valider votre installation si vous avez dû déplacer votre chaudière. Il vous délivrera alors un certificat de conformité.

Respecter l’ordre de montage de vos éléments

Il est recommandé de commencer par les éléments hauts pour pouvoir travailler ensuite plus facilement. Vous installerez ensuite les éléments bas en commençant par les angles. Comforium vous conseille de déballer les cartons au fur et à mesure pour éviter de vous perdre et de tout mélanger.
Vous pouvez ensuite aménager l’intérieur de vos meubles en y fixant des tiroirs et des grilles de rangement. Il ne vous reste plus qu’à poser les plinthes des éléments placés en bas, les bandeaux et les corniches. Enfin, fixez les portes des meubles et les poignées sur chaque élément.